Les projets

Les 70 participants ont rivalisé d’ingéniosité et de créativité tout au long des 5 semaines du concours Open Geneva. Ce sont en tout 14 projets qui ont été soumis et présentés devant le jury à l’issue du deuxième week-end de développement :

Projet Geconomise.ch (1er Prix et Prix Énergie) :

Leyma Wisard Prado (MUSE) ; Ursula Lehmann (MUSE) ; Audrey Greenman (SdS) ; Pierre Starkov (Médecine) ; Frank Villaro-Dixon (Informatique)

Afin d’aider les habitants du canton de Genève à réduire leurs factures de consommation d’énergie, nous avons créé un site internet www.GEconomise.ch.

Le site rassemble les données pertinentes sur la performance énergétique actuelle de leurs bâtiments et donne les informations nécessaires aux utilisateurs afin qu’ils puissent éventuellement entreprendre des améliorations permettant une réduction de leur consommation. Ainsi chacun peut contribuer à la réduction de la pollution atmosphérique et rendre la vie à Genève plus agréable.

Lien vers le site internet du projet

Pitch de présentation

Projet Roulez Jeunève (3ème Prix et Prix Entrepreneuriat) :

Artiom Missiri (SISS) ; Sylvain Ozainne (Géographie) ; Naël Prélaz (SISS) ; Steven Liatti (Informatique) ; Olivier Glaus (SISS).

Ce projet vise à encourager une utilisation accrue du vélo et des transports publiques et à motiver l’utilisation de l’infrastructure existante. Nous proposons deux outils différents :

– Un calculateur d’itinéraire à vélo en fonction de critères définis par l’utilisateur (Temps, Distance, Effort, Sécurité) permettant d’afficher divers points d’intérêts (fontaines, bancomats, réparateurs de vélo, etc…).

– Un programme de cartographique isochrone permettant de visualiser la zone atteignable en un certain laps de temps en utilisant les TPG.

Plus d’informations sur le projet

Pitch de présentation

Projet musical map :

Alexis Marquet (ITI); Anne-Sophie Delamadeleine (Développement territorial); Solène Monney (GSI) ; Kenza Wadimoff (Sociologie) ; Malik Sid Ahmed (GSI) ; Antoine Frommel (Sociologie).

Ce projet consiste en une carte musicale. Elle serait installée dans un endroit à forte affluence, tel que la place Bel-­Air.À chaque fois qu’un bus s’arrête à un arrêt dans un périmètre donné, la carte représente visuellement où il s’est arrêté et génère une note aléatoire. Les différentes notes sont donc jouées les unes à la suite des autres, générées par l’activité des TPG.

Vidéo d ‘illustration

Pitch de présentation

Projet Re-connect :

Laura Perez (SDS) ; Sabri Fernana (Informatique) ; Audrey Rüfenacht (SDS).

Le projet consiste en une application mobile. Nous voulons passer par le téléphone pour encourager les gens à lever la tête et interagir ne serait-ce que visuellement. Le but serait de la rendre accessible uniquement lors des trajets dans les TPG. Afin de pallier au manque d’interaction et à l’ennui d’un trajet, l’application permettrait à tous les usagers d’un même tram ou bus de se connecter ensemble et de pouvoir jouer à certains jeux ou crée une sorte de tableau où chacun pourrait dessiner ce qu’il veut et qui, ensuite, serait afficher sur les écrans de ce même véhicule. Un des aspects ludique serait celui de deviner contre qui nous jouons par exemple car l’application se veut anonyme.

Pitch de présentation

Projet Troc-Bleuuu :

Valérie Parietti (Environnement) ; Omar Diouf (HES-SO) ; Thomas Bertrand (IT) ; Jayro Aldaz (IT).

Création d’une communauté d’entraide à Genève, au sein de laquelle les membres peuvent se prêter et s’échanger des objets et des compétences. Une carte de la ville permettra de voir où se trouve ce dont on a besoin, du plus près au plus loin à partir de chez soi.

Mook-up de l’application

Pitch de présentation

Projet Night-Map :

Mariama Diallo (Sociologie) ; Alexandra Oliveira (Sociologie) ; César Humeroso (Sociologie) ; Cosette Carrara (Sociologie); Kimya Gusman (Systèmes d’information)

Une plateforme dynamique et interactive où se retrouvent les soirées genevoises avec des informations sur le taux d’occupation, le prix, le genre, le moyen de s’y rendre en TPG, à pied ou à vélo

Pitch de présentation

Projet Easily Find Restaurants :

Mohammad Nejati Moghaddam Pishkenari (CUI) ; Mahdieh Nejad Soltan (CUI) ; Oscar Dabrowski (CUI) ; Mohammad Oday Darwich (CUI).

If you want to find for instance an Indian restaurant near by Meyrin and as you believe that Google Map is perfect so you will search it there but you will get nothing. We have created our own data set (Shape File) consisting of information of 400 restaurants in Canton of Geneva.

This can be implemented as a mobile App and the restaurants and people can get benefit from that. It is simple but applicable, useful and realistic.

Pitch de présentation

Projet Autour de Moi :

Melissa Mugoli (Sociologie) ; Laetitia Brossin (environnement).

– Objectif : Informer les gens de la nature environnante dans la Ville de Genève

– Projet : Application mobile faisant apparaitre les différents arbres et parcs selon la position de l’utilisateur (géolocalisation)

– Destinataires : Tous les gens ayant accès à Internet via un smartphone (citoyens, curieux, organisations publiques ou privées, etc.)

Pitch de présentation

Projet Vectura (2ème Prix et Prix Entrepreneuriat) :

Philippe Nussbaum (IDHEAP) ; Romain Leonelli (Master en Urbanise); Léo Richard (Sciences politiques) ; Marco Rinalducci (IT) ; Anthony Ramirez (IT)  ; Dillenn Terumalai (Biologie).

  • Une plateforme ambitieuse qui, basée sur un itinéraire donné, nous renseigne sur le mode de transport optimal en fonction de critères tels que le temps, la distance, le coût, etc. Une information complète est donc transmise aux utilisateurs afin qu’ils puissent disposer des avantages et inconvénients de chaque mode de transport.
  • Option: Personnalisation des résultats de la requête selon le profil de l’utilisateur (âge, sexe et forme physique).
  • Résultat: Le trajet conseillé est affiché sur une carte pour chaque mode de transport et est accompagné d’informations sur le temps évalué, la distance parcourue, le coût estimé, les dépenses caloriques et l’impact écologique. Des informations supplémentaires telles que les parkings disponibles, les connexions TPG, les places handicapées situées à proximité et les pistes cyclables viennent agrémenter les résultats, le tout, accompagné d’informations ludiques dans le but de sensibiliser l’utilisateur à la mobilité douce.

Lien vers le site internet du projet

Pitch de présentation

Projet chasse aux énigmes (Prix spécial du Jury) :

Céline Blattner (Biologie) ; Vinciane Monod (Philosophie) ; Yves Schulze (Médecine); Balthazar De Moncuit (Télécommunication); Semir Hidic (Relations internationales); Louis-Philippe Tessier (Environnement).

La chasse aux énigmes est une aventure d’été. A travers différentes étapes successives, nous invitons les participants à découvrir les endroits insolites de Genève tout en faisant des ballades didactiques ! Les thématiques des étapes de la chasse aux énigmes sont toutes différentes, l’occasion de plaire à tous ! Les énigmes amusantes, créatives et éducatives seront une source de divertissement garanti.

Lien vers le site internet « chasse-aux-enigmes »

Pitch de présentation

Projet Good Morning TPG :

Joséphine Christelle Inihagbe (Sciences de l’environnement); Rebecca Nelson (Sciences de l’environnement) ; Albert Junior Okuka Tambulu (Sciences infirmières).

Good morning TPG est un service qui se donne l’objectif de rendre plus attractive la palette d’offre des TPG. Nous proposons un billet de transport d’un type nouveau qui donnera droit à une boisson gratuite chaude ou froide dans l’une des entreprises partenaires. Cette offre est exclusivement réservée à toute personne se procurant son titre transport dans un distributeur de billet.

Pour les abonnés, hebdomadaires et mensuels, un service sms est mis en place pour leur faire profiter de nombreuses offres (bons d’achat, réduction…).

Ce projet rendra les déplacements en transports en commun plus agréables et sera une bonne motivation à emprunter davantage les TPG.

Lien vers la video du projet

Pitch de présentation

Projet Geneva Move :

Eena Estolloso (Computer Science) ; Jane May Ellis Genevieve (Computer Science) ; Adrien Python (Computer Science) ; Esra Yazici (Human Sciences); Nada El-Aji (Human Sciences) ; Roberto Tomaylla (Computer Science).

Interactive map to plan the way you’ll take for walking, running or cycling in Geneva (soft mobility).

This map allow you to visualize the landform and pollution rate of the path you plan to take.

Other data might be retrieved from open data (such as fountain, or other commodities) or even added by users (favourite path, points of interest, estimation of the difficulty of some path).

Mook-up de l’application

Pitch de présentation

Projet « à travers champs » :

Guillaume Golay (Socio-économie) ; Élodie Fleury (RI) ; Klaudia Katarzyna Maksymowicz (Sociologie) ; Anaïs Campion (MUSE) ; Timothé Caron (Géomatique) ; Mikhail Korolev (Informatique).

Le projet part d’un constat : le paysage du canton de Genève est marqué par la présence abondante de terres agricoles. Néanmoins les Genevois, les jeunes en particulier, vivent en totale déconnexion avec le milieu agricole, qu’ils méconnaissent et ne comprennent pas. Ce projet cherche à valoriser les terres agricoles en créant un parcours ludique et informatif traversant des zones agricoles du terroir genevois. Il souhaite promouvoir les agriculteurs et les produits locaux en permettant aux gens de comprendre leur environnement, en leur redonnant les connaissances nécessaires. Concrètement, il s’agira d’utiliser les données du SITG pour identifier les terres agricoles et produire des supports, tels que des panneaux et une application mobile proposant des quizz pour intensifier l’expérience ludique. Les descriptions comprendront notamment les caractéristiques de l’exploitation, le type de culture, la saisonnalité des récoltes ou des informations sur les produits, leur utilisation et leur commercialisation éventuelle.

Pitch de présentation

Projet WC-LOC :

Dardan Shatri (CUI) ; Kamil Dobosz (CUI) ; Elie-Louis Tourny (SES).

Il s’agit d’une application qui permet à l’utilisateur de connaître la position des toilettes publiques les plus proches de sa localisation. Ainsi, le chemin le plus rapide lui est explosé pour qu’il se rende au plus vite faire ses besoins gratuitement en ville.

Un aspect participatif est également prévu par l’application : l’utilisateur peut donner des commentaires ou poster des photos sur les toilettes qu’il a utilisées. Ainsi, les informations mises par les utilisateurs sont agrégées avec celles que nous avons collectées, de sortes à ce que les informations relatives aux toilettes (horaires d’ouverture, emplacement, accès spécial handicapé, propreté, …) soient les plus précises possibles et actualisées régulièrement.

Pitch de présentation